C’EST PAS GRAVE !!!

Bienvenue chez nous !

Les enfants sont en train de diner : le sol est couvert d’un mélange visqueux petit pois / semoule à cause du babyboy qui veut manger tout seul – le big boy se sert un énorme verre d’eau et ce qui devait arriver, arriva, le verre tombe – il est trempé – tout est mouillé – il pleure.

… eh bien, qu’est ce que je fais ?

Je ne sais plus quoi faire, j’ai passé une longue journée, je suis fatiguée et j’ai envie de calme et de tranquillité  et même si le temps d’un quart de seconde, j’ai bien envie de me défouler et de crier un bon coup mais finalement, je me dis … C’EST PAS GRAVE !!!

Là je vous parle d’une situation avec mes enfants mais même en général, je me rends compte que relativiser, ça change la vie !

En vrai, je suis pas du genre à m’énerver ou à surréagir pour tout et n’importe quoi. Enfin si, avant peut être, je l’étais un peu plus : les comportements de certains, une critique qu’on me fait , une situation gênante me mettaient dans des états … mais au fur et à mesure que le temps passe, je crois que j’arrive à relativiser et QU’EST CE QUE CA FAIT DU BIEN !!!

En fait, relativiser, c’est ne plus faire attention à ce qui n’est pas important !

Bah oui, je réalise qu’on fait un peu trop attention à ce que les gens pensent de nous, ce qu’ils vont dire, s’ils adhèrent à notre mode de vie, à nos choix…  Et puis finalement WHO CARES ?! Qu’est ce qui est vraiment important pour moi ? Et quelles sont les choses ou les personnes qui n’ont pas d’importance ?

On prend du recul et ça repart !

Quand quelque chose arrive, on tourne en rond à ressasser, à re-re-re-réflechir au pourquoi du comment, on se sent bloqué, prisonnier, on a l’impression que tout est insurmontable .

Alors qu’en fait, il suffit juste de s’arrêter de penser, de respirer et de se dire « C’est pas grave » et ensuite de faire face au problème présent et non pas imaginer d’éventuelles situations invraisemblables . Bah oui, parce que rien n’est grave.

Rater son permis, ce n’est pas grave.

La tâche sur le canapé, ce n’est pas grave.

Ne pas être aimé de tout le monde, ce n’est pas grave.

Se tromper, avoir tort, ce n’est pas grave.

Plus je me dis ça et plus je suis zen

Et c’est un truc que j’ai envie que mes kids comprennent : la zen attitude participe au bonheur. Le fait de s’accepter, de se faire confiance et de connaitre ses besoins, ses priorités, et de faire abstraction de tout ce qui est inutile permet de sentir mieux, bien bien mieux !

Et en plus de cela, avec les enfants, ça évite des cris, des colères et j’en passe ! 😉

Et vous, vous avez des astuces pour lâcher prise ?!

1 Commentaire

  1. Shaines dit : Répondre

    Un bon rappel !!
    De mon côté j’ai l’habitude de me dire « let it go » ou d’autres phrases positives ! Je vois vraiment les effets de la positive attitude !

Laisser un commentaire